Les cheminées

Chez cheminée Rambouillet, nous vous proposons l’installation et/ou la création de votre cheminée ou foyer fermé. Contactez nous pour prendre rendez-vous !

En attendant, nous vous proposons de nous savoir sur les cheminées ci-dessous :

Tout savoir sur les cheminées :

Les cheminées sont présentes depuis plusieurs décennies dans nos foyers. De toute grandeur et toutes formes, elles chauffaient les maison grâce à la chaleur des flammes issus du bois.  Une cheminée c’est un havre de convivialité. L’odeur du bois allié au doux son de ses crépitements rendent à vos soirées en famille une atmosphère chaleureuse.

Foyer ouvert ou fermé ?

La différence est principalement dans la diffusion de la chaleur !

Alors que le foyer ouvert va rendre très peu de chaleur à la pièce, les foyers fermés offrent un rendement de près de 75%.  Ils sont constitués d’une chambre de combustion en fonte ou briques réfractaires (matériaux qui permet de garder la chaleur pendant plusieurs heures et résistent aux plus hautes températures). Le tout est entouré d’une hotte afin de rejeter la fumée.

Qu’est ce qu’est l’insert ?

L’insert est une solution lorsque vous disposer d’une cheminée à foyer ouvert et que vous voulez augmenter son rendement. Il s’installe en général dans une cheminée existante. Son fonctionnement est simple : l’air ambiant entre dans la partie basse du foyer se réchauffe grâce au flamme puis est rejeté par la partie haute dans la pièce. Son rendement atteint jusqu’à 85%. Sachez que pour l’encastrer, il est important de faire vérifier votre conduit par un spécialiste pour éviter tout risques. Vous pouvez trouver plusieurs types d’insert : insert a bois, insert à granulés et enfin insert à gaz.

Quel bois pour la cheminée ?

Les cheminées utilisent exclusivement le bois comme combustibles. Mais tous les bois ne sont pas équivalents: les bois durs et denses comme le chêne, l’hêtre, ou le frêne sont à privilégier pour une meilleur combustion. De plus, pour que le rendement soit optimale, il est est recommandé d’avoir un bois ayant séché sous un abri pendant 18 à 24 mois. Un bois ayant un taux d’humidité supérieur à 20% dégage deux fois moins de chaleur et d’énergie qu’un bois sec.